Dernières nouvelles de votre local

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SPÉCIALE

25 avril 2017

 

        Tous les membres du SCFP 4713  sont invités

 à une assemblée générale spéciale

dont l’objet est

« La dissolution volontaire de la section locale ».

Cette assemblée sera suivie

d’un souper commémoratif et soirée dansante.

(Buffet servi en soirée pour le quart de soir)

Vendredi, le 12 mai 2017

dès 17h30

 

à la salle de réception « Le Rizz »

6630 Jarry Est, St-Léonard

Veuillez confirmer votre présence au bureau syndical

avant le 4 mai (obligatoire)

Résultat du vote d’allégeance syndicale

21 mars 2017

Le CHOIX SANTÉ

Les résultats du vote tenu lors de la campagne d’allégeance syndicale seront connus d’ici peu.

*

Les dates à retenir pour le CIUSSS de l’Est-de -l’Île-de-Montréal:

*

  • 10 avril-           Catégorie 2
  • 13 avril-  am   Catégorie 3
  • 13 avril-  pm   Catégorie 4
*
L’accréditation syndicale s’officialise le 21 avril 2017.*
*
* Jusqu’au moment de l’accréditation, votre  syndicat actuel est dans l’obligation de fournir les services aux membres, et conserve ses obligations de juste représentation, conformément à l’article 47,2 du Code du travail.
*
On vous tient au courant  du résultat.
*
Solidairement!

Les informations personnelles des employés sur le web

9 février 2017

Christopher Nardi

MISE à JOUR

Un document contenant les renseignements personnels de plus de 1500 employés de l’hôpital Louis-H. Lafontaine a été disponible ouvertement pendant des mois sur le site web de leur syndicat, dénoncent des membres qui craignent pour leur sécurité.

«C’est très, très inquiétant de voir ça disponible publiquement. Ce sont nos informations personnelles et confidentielles qui sont accessibles à n’importe qui qui voudrait voler notre identité. C’est franchement épeurant», a lancé Julie, une employée qui a préféré taire son nom de famille.

En septembre, les 1516 membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de l’hôpital Louis-H. Lafontaine (STTLHL) se sont insurgés en retrouvant une liste regroupant leur nom, adresse, numéro d’assurance sociale, même leur salaire disponible sur le site web de l’organisme.

Selon le syndicat, le document aurait rapidement été enlevé et une lettre d’excuses a été envoyée à l’ensemble des membres. Mais Le Journal a réussi à consulter et même télécharger le document dans son intégrité sur le site web du STTLHL aussi récemment que le 25 janvier dernier.

«On prodigue des soins très importants sur une clientèle qui a besoin de soins en santé mentale. Qu’est-ce qui arrive si des proches d’un patient ne sont pas contents d’une décision et trouvent les infos personnelles d’un préposé ou d’un psychologue sur le site?» s’est exclamée une autre employée à qui Le Journal a montré la liste sur le site du STTLHL.

Confusion au syndicat

Pour sa part, l’exécutif syndical a bondi en apprenant que notre journaliste avait retrouvé la liste.

«Je suis totalement surpris. Nous avons tout de suite éliminé la liste du web en septembre dernier lorsqu’elle s’est retrouvée par erreur sur notre site. Nous prenons ça extrêmement au sérieux», a indiqué le membre du comité exécutif Éric Clermont.

D’ailleurs, la liste a disparu du site du STTLHL à peine quelques minutes après que Le Journal eut avisé l’organisme de la situation. «Nous n’avons aucune idée comment cette liste s’est retrouvée à nouveau sur notre site, mais nous faisons notre enquête. Tout ça est très bizarre», a continué M. Clermont.

Vérifications

Pour sa part, la Commission de l’accès à l’information (CAI) s’est dite inquiète de la diffusion des informations personnelles des 1500 membres du STTLHL et compte faire de nouvelles vérifications auprès de l’organisme.

La CAI avait d’ailleurs fait une enquête en septembre dernier à la suite de la première fuite de la liste des employés. Elle avait conclu que la publication relevait de l’erreur humaine et avait été vite corrigée.
SOURCE: JOURNAL DE MONTRÉAL

http://www.journaldemontreal.com/2017/02/07/les-informations-personnelles-des-employes-sur-le-web

 

 

UN RENDEMENT DE 7,5 % POUR 12 MOIS POUR LES ACTIONNAIRES DU FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ

5 janvier 2017

 

Faits saillants du semestre terminé le 30 novembre 2016 :

  • valeur de l’action à 36,11 $ (une augmentation de 1,38 $ par rapport à celle en vigueur depuis juillet 2016);
  • résultat global de 470 M$ (profits);
  • rendement 12 mois de 7,5 %;
  • rendement semestriel de 4,0 %;
  • actif net en hausse atteignant 12,2 G$;
  • investissements au Québec en capital de développement de 287 M$ de dollars;
  • crédits d’impôt totaux de 30 %;
  • date limite pour les contributions REER 2016 : le mercredi 1er mars 2017.

 

Montréal, le 5 janvier 2017 - Le Fonds de solidarité FTQ annonce que la valeur de son action atteint maintenant 36,11 $, un nouveau sommet historique. Il s’agit d’un gain de 1,38 $ par rapport à celle en vigueur depuis juillet 2016, soit un rendement de 4,0 % pour 6 mois, et de 7,5 % pour 12 mois (du 1er décembre 2015 au 30 novembre 2016). Ces rendements ne tiennent pas compte des crédits d’impôt et des déductions REER accordés aux actionnaires.

Le résultat global du Fonds pour la période de six mois terminée le 30 novembre 2016 est de 470 millions de dollars alors que l’actif net passe à 12,2 milliards de dollars. Le Fonds a investi 287 millions au Québec en capital de développement risqué non garanti au cours du semestre.

« Encore une fois, nous pouvons dire que c’est payant d’investir au Québec! Avec le Fonds de solidarité FTQ, nos actionnaires ont accès à un portefeuille d’investissements dans les PME québécoises, une classe d’actifs qui n’est pas habituellement accessible au grand public. Ils peuvent ainsi profiter des stratégies d’investissement du Fonds et de la solidité des entreprises d’ici », a dit Gaétan Morin, président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ.

Au cours du semestre, le Fonds a notamment investi 6,8 millions de dollars dans Productions horticoles Demers pour la construction d’une nouvelle serre à Dummondville. Un investissement de 8 millions de dollars dans l’entreprise de technologie numérique District M appuiera sa croissance au Canada et son expansion à l’étranger. Le Fonds a également participé au financement qui a permis l’ouverture de l’usine Sterinova à St-Hyacinthe qui fabrique des produits médicaux injectables prêts à l’emploi. En matière d’innovation, le Fonds a annoncé un partenariat avec le Quartier de l’innovation de Montréal et l’ouverture du Lab Innovation au Salon 1861 et participe depuis l’automne à la tournée « Propulser nos manufacturiers innovants » avec le gouvernement du Québec.

Rendements composés annuels à l’actionnaire

Les rendements composés annuels à l’actionnaire du Fonds (sans tenir compte des crédits d’impôt) sont de 7,5 % pour 1 an, 7,3 % pour 3 ans, 6,8 % pour 5 ans et 4,0 % pour 10 ans.


28 décembre 2016

  • LeChoixSanté
    Facebook

    Journal syndical édition estivale 2016/>
</a><br/>

<center>
<a href= Périsoignants
    _______________
    scfp
    _______________
    cpas
    _______________
    scfp pan canadien
    _______________
    ftq
    _______________
    Conseil régional FTQ Montréal Métropolitain
    _______________
    Fonds ftq
    __________________________
    eau secours
    _______________
    Fondation Benoit Deshaies
    _______________
    ATTAC-Québec
    _______________
    CISO
    _______________
    Au bas de l'échelle
    _______________
    J'aime Radio-Canada